La pauvreté comme handicap

Parution du livre de Florence Brumaud, aux Presses Universitaires de Grenoble

  • 12/05/2022

Résumé

S'il existe des liens entre handicap psychique, troubles du comportement et scolarisation, pourquoi l'orientation en ITEP (Institut thérapeutique éducatif et pédagogique) concernerait-elle davantage les jeunes des milieux populaires ? Comment se définit le handicap en ITEP ?
Lorsqu'on se penche sur le cas des jeunes accueillis en ITEP, on se rend compte que ceux-ci, désignés comme « handicapés psychiques », sont finalement d'abord pauvres. En effet, 46 % des mères et 28 % des pères relèvent d'une grande précarité économique.
L'auteure s'interroge sur les racines socio-historiques du handicap psychique, et plus particulièrement en ITEP, pour mieux comprendre comment il se construit et la fonction qu'il occupe - ou qu'on veut lui faire jouer.
Elle propose ensuite une redéfinition du handicap en ITEP et une réflexion plus globale sur la construction du handicap psychique.

Référence

Brumaud F. (2022). La pauvreté comme handicap. Grenoble : Presse Universitaire, 232 p.

Pour commander

https://www.lamachinealire.com/livre/9782706151798-la-pauvrete-comme-handicap-florence-brumaud/